Si je n’avais qu’un seul conseil pour progresser en jazz…

Si je n’avais qu’un seul conseil pour progresser en jazz…

La « chanson » de Sylvain Luc « Les Mickeys rentrent à la maison », démarre par cette phrase:

« La chose primordiale pour bien jouer de la guitare, et bien, tout d’abord, c’est d’en acheter une! »

Ce conseil plein d’humour est d’une logique implacable, tout comme le conseil que je vais vous donner, et qui est pour moi tout aussi évident. Cela vous aidera entre autre, à:

  • développer votre oreille
  • vous concentrer davantage sur ce que vous pouvez jouer
  • être plus autonome par rapport à la lecture
  • être plus disponible pour jouer bien en place avec les autres musiciens
  • développer vos intuitions et analyses harmoniques
  • renforcer vos connaissances des différentes tonalités

Tout comme pour l’achat d’une guitare, ce conseil nécessite de faire certains efforts, même s’ils ne sont pas tout à fait du même ordre. Et le mieux, c’est qu’avec de l’expérience, vous n’avez même pas besoin de votre instrument pour ça! Voici donc ce conseil:

Apprenez et chantez vos grilles d’accords!

Je n’ai pas dit que c’était facile à faire, mais si vous le faites, vous progresserez d’un coup et cela solutionnera pas mal de problèmes.

Comment faire?

Au début, vous devrez vous aider de votre instrument.

  1. Jouez les fondamentales des accords de la grille d’accords que vous travaillez pour habituer vos oreilles à cette nouvelle ligne mélodique. C’est la mélodie de la grille. Attention, respectez bien le nombres de temps attribués à chaque accords. Vous devez pouvoir jouer cette suite de notes au tempo réel du morceau.
  2. Jouez cette mélodie de grille par dessus un playback pour apprendre à bien vous repérer, puis, faites la même chose au dessus du morceau original. Dans ce dernier cas, c’est un peu plus difficile car vos oreilles seront perturbées par les instruments qui jouent le thème puis les solos. Mais vous devez réussir à jouer cette mélodie sans vous perdre et jusqu’au bout du morceau.
  3. Si vous mettez en place correctement ces 2 premiers points, vous devriez avoir jouer et entendu cette mélodie plusieurs dizaines de fois et normalement, vous devriez l’avoir mémorisée. Vous pouvez donc lâcher votre instrument et chanter cette ligne mélodique en prononçant le nom des notes. Si vraiment, vous n’arrivez pas à mémoriser la mélodie que vous venez de répéter, vous pouvez toujours l’enregistrer avec votre instrument sur un dictaphone, puis chanter le nom des notes de la grille par dessus cet enregistrement que vous avez fait.
About The Author

yvon59

Je m'appelle Yvon Demol, je suis né en 1974. Bien que n'étant pas issu d'une famille de musiciens, la musique a toujours fait partie de ma vie. J'ai eu la chance d'aller écouter très jeune, des concerts de Jazz avec mes parents (Toots Thielemans, Stéphane Grappelli, Michel Petrucciani, ...) et aussi d'apprendre à jouer du piano classique. À l'adolescence, j'ai lâchement abandonné le piano dès que j'ai pu m'offrir ma première guitare électrique, puis j'ai rapidement créé mes premiers groupes de Hard Rock avec des copains. J'ai découvert ensuite le jazz fusion et des musiciens comme Jaco Pastorius qui m'ont ramené petit à petit vers le jazz que mon père affectionne et que je rejetais un peu à cette période. Après des études en électricité, j'ai finalement choisi l'évidence pour moi, vivre de la musique. J'ai alors suivi mes études musicales dans différentes écoles et conservatoires de Lille et de la région Parisienne tout en commençant à donner des cours de guitare, et en jouant dès que l'occasion se présentait, si possible sur des standards de jazz. J'ai également beaucoup appris au contact de musiciens plus chevronnés avec lesquels j'ai pu jouer occasionnellement ou plus régulièrement comme avec le saxophoniste Jocelyn Ménard de 2009 à 2010 lors d’une année inoubliable passée en Guadeloupe. Durant cette année, j’ai eu la chance de rencontrer et de jouer avec de nombreux musiciens très talentueux. J’ai été très marqué par ma rencontre avec le guitariste André Condouant. Ses nombreux enregistrements depuis le milieu des années 60 sont pour moi, encore aujourd’hui une source inépuisable d’inspiration. Mais comme la plupart des musiciens que j’ai pu citer précédemment, peu importe l’instrument, je suis fasciné avant tout par le jazz, plus particulièrement par le bebop, le son, le swing et surtout son langage harmonique. Aujourd'hui, je continue de jouer, d'apprendre et d'enseigner dans plusieurs écoles de ma région ainsi que sur internet par Skype. J’ai écrit un livre sur les outils de la guitare jazz. Je donne des cours à des amateurs passionnés de tous âges à travers la France. Je propose des vidéos de formations sur Youtube et je m’occupe de mon blog jazzetguitare.com.