Comment construire les gammes sur le manche de la guitare sans apprendre un seul diagramme.

Dans cet article, je vais vous apprendre à retrouver les 420 possibilités de jouer les gammes majeures, mineures et modes du système Majeur, dans toutes les tonalités, à tous les endroits du manche, sur les 6 cordes, sans faire d’extension de la main et sans apprendre un seul diagramme de gamme.

C’est parti!

1- Les tons et demi-tons

Sur le manche de la guitare, chaque case correspond à un demi-ton différent.

exemple: posez un doigt sur une corde dans une case. jouez la note.

Si vous avancez votre doigt d’une case vers la caisse, et que vous jouez la nouvelle note, cette nouvelle note est plus aigüe d’un demi ton.

Et en avançant de 2 cases, la nouvelle note est plus aigüe d’un ton.

comparaison ton et demi-ton

comparaison ton et demi-ton

2- Changement de corde

Quand on souhaite monter vers les aigus alors que l’on joue une note avec le petit doigt sur une corde, on a 2 options:

– on « démanche », c’est à dire qu’on déplace la main vers la caisse pour continuer sur la même corde,

– on change de corde pour une corde plus aigüe.

Notre objectif, c’est de jouer des gammes avec un minimum d’efforts pour la main, on va donc choisir la deuxième option.

Je joue donc cette deuxième note avec mon index sur la corde plus aigüe sans démancher, c’est à dire sans bouger la main et en conservant l’écartement des doigts pour n’avoir qu’un seul doigt par case. Nous avons donc changé de corde et reculé de 3 cases vers la tête du manche. Cette nouvelle note se trouve un ton au dessus de ma première note jouée avec le petit doigt. Ceci est vrai quelque soit la corde et la case de départ. Voici deux exemples en 5ème case.

Intervalle de changement de corde

Intervalle de changement de corde

attention: exception entre les cordes Sol et Si

Du fait de l’accordage particulier de la guitare, l’écart de doigt pour avancer d’un ton au changement de corde est plus petit entre ces deux cordes.

Intervalle au passage de la 3ème à la 2ème corde

Intervalle au passage de la 3ème à la 2ème corde

3- Exercice

Si vous avez compris, essayez de jouer la gamme par ton en partant d’une note de votre choix sur la corde de Mi grave. Dans cette gamme souvent utilisée en jazz, les notes se suivent en avançant d’un ton d’une note à l’autre.

Vous trouverez la solution et les doigtés possibles de cette gamme dans mon livre: « Les outils de la guitare jazz » .

4- Deux conditions pour jouer les gammes confortablement

En règle générale, on évite de faire des extensions de la main sur plus de 4 cases consécutives du manche. On évite donc:

– de jouer 3 notes sur une corde si ces trois notes dépassent l’écartement de 4 cases

– de changer de corde pour n’avancer que d’un demi ton

Intervalles déconseillés

Intervalles déconseillés

5- Les 5 séquences de notes

Rappel sur la structure de la gamme de Do Majeur:

Vous devez savoir qu’il y a un demi ton entre Mi et Fa et entre Si et Do. Cette règle est très importante pour pouvoir jouer la gamme de Do Majeur.

Pour vous en souvenir, rappelez-vous que les demi-tons se trouvent après les note en « i ».

Voici sur une corde la gamme de Do Majeur et les différentes combinaisons de notes « confortables » sans changement de corde.

5 séquences de notes "confortables"

5 séquences de notes « confortables »

Sur une même corde, on ne pourra donc pas jouer les séquences de notes suivantes:

– Do Ré Mi,

– Fa Sol La

– Sol La Si

mais on pourra jouer un enchainement de Ton et 1/2 ton comme:

Ré Mi Fa
La Si Do

ou un enchainement de 1/2 Ton et Ton comme:

Mi Fa Sol
Si Do Ré

ou un enchainement de 1 ton avec deux notes comme:

– Do Ré mais dans ce cas on peut aussi faire Si Do Ré

– Fa Sol mais dans ce cas on peut aussi faire Mi Fa Sol

Sol La
et dans ce dernier cas ON NE PEUT RIEN FAIRE D’AUTRE!

Il n’y a donc que 5 combinaisons confortables de notes de la gamme de Do Majeur jouables sur une même corde. Ce sont les 4 séquences de 3 notes se trouvant de part et d’autre des demi-tons Mi Fa et Si Do, et la séquence de 2 notes Sol La.

6- Construire la gamme de Do Majeur

Si on démarre sur la corde grave avec Sol La, on monte ensuite d’un ton en changeant de corde puis on jouera la séquence Si Do Ré, puis on monte d’un ton en changeant de corde et on joue la séquence Mi Fa Sol et ainsi de suite. Ces 5 combinaisons sont donc suffisantes pour exploiter une gamme de Do Majeur sur les 6 cordes.

2 positions confortables de gammes de Do

Sans jouer avec les cordes à vide, on peut démarrer la gamme de  Do Majeur sur la corde grave avec la première note de chaque séquence vu précédemment: Si, Ré, Mi, Sol ou La.

Encore une fois, si on souhaite partir de Do on sera alors dans la même séquence que Si Do Ré.

Si on souhaite partir de Fa on sera alors dans la même séquence que Mi Fa Sol.

Exercice: Retrouvez les 3 formes de gamme de Do Majeur manquantes dans l’exemple ci-dessus. (Départ du La, du Si et du Mi sur la corde grave)

Vous trouverez ces 5 formes dans mon livre et dans le Kit des outils de la guitare jazz.

Vous savez maintenant retrouver facilement les 5 formes de gammes qui vont vous permettre de jouer la gamme de Do Majeur en partant de n’importe quel Do du manche avec pratiquement n’importe quel doigt. En effet, on trouve le Do dans 2 séquences, Si Do Ré et La Si Do, ce qui limitera les démanchés.

7- vers 420 possibilités de gammes

Cette technique vous permet en plus de démarrer si vous le souhaitez, par une note de la gamme de Do Majeur de votre choix,  (Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La ou Si), en choisissant encore une fois l’endroit du manche ou la corde que vous souhaitez et le doigt de départ! Autrement dit vous pouvez jouer avec ces 5 positions, tous les modes de la gamme de Do Majeur, n’importe ou sur le manche. (Do Ionien, Ré Dorien, Mi Phrygien, Fa Lydien, Sol Mixolydien, La Aéolien et Si Locrien)

Une seule de ces 5 positions de gamme renferme déjà 7 modes différents, ce qui fait déjà 35 possibilités de gammes différentes en jouant sur les 5 positions.

De plus, quelque soit la tonalité (12 tonalités Majeures dans la musique), la structure de la gamme Majeure reste identique. C’est à dire qu’il y aura toujours un demi-ton entre la 3ème et la 4ème note ainsi qu’entre la 7ème et la 8ème. De ce fait, les 5 formes de gammes seront les mêmes dans ces 12 tonalités, mais à des endroits du manche différents. C’est un peu comme un accord en barré qui change de nom sans changer de forme à chaque fois qu’on le déplace le long du manche.

On obtient donc 35 x 12 soit 420 possibilités de gammes!

Certains peuvent trouver ça un peu absurde comme calcul et comme démarche, mais imaginez les possibilités! Vous pouvez jouer n’importe quel morceau dans n’importe quelle tonalité avec toutes les modulations possibles en restant dans un secteur du manche où vous avez un bon contrôle des connaissances des notes. C’est quand même hyper confortable, non?

About The Author

yvon59

Je m'appelle Yvon Demol, je suis né en 1974. Bien que n'étant pas issu d'une famille de musiciens, la musique a toujours fait partie de ma vie. J'ai eu la chance d'aller écouter très jeune, des concerts de Jazz avec mes parents (Toots Thielemans, Stéphane Grappelli, Michel Petrucciani, ...) et aussi d'apprendre à jouer du piano classique. À l'adolescence, j'ai lâchement abandonné le piano dès que j'ai pu m'offrir ma première guitare électrique, puis j'ai rapidement créé mes premiers groupes de Hard Rock avec des copains. J'ai découvert ensuite le jazz fusion et des musiciens comme Jaco Pastorius qui m'ont ramené petit à petit vers le jazz que mon père affectionne et que je rejetais un peu à cette période. Après des études en électricité, j'ai finalement choisi l'évidence pour moi, vivre de la musique. J'ai alors suivi mes études musicales dans différentes écoles et conservatoires de Lille et de la région Parisienne tout en commençant à donner des cours de guitare, et en jouant dès que l'occasion se présentait, si possible sur des standards de jazz. J'ai également beaucoup appris au contact de musiciens plus chevronnés avec lesquels j'ai pu jouer occasionnellement ou plus régulièrement comme avec le saxophoniste Jocelyn Ménard de 2009 à 2010 lors d’une année inoubliable passée en Guadeloupe. Durant cette année, j’ai eu la chance de rencontrer et de jouer avec de nombreux musiciens très talentueux. J’ai été très marqué par ma rencontre avec le guitariste André Condouant. Ses nombreux enregistrements depuis le milieu des années 60 sont pour moi, encore aujourd’hui une source inépuisable d’inspiration. Mais comme la plupart des musiciens que j’ai pu citer précédemment, peu importe l’instrument, je suis fasciné avant tout par le jazz, plus particulièrement par le bebop, le son, le swing et surtout son langage harmonique. Aujourd'hui, je continue de jouer, d'apprendre et d'enseigner dans plusieurs écoles de ma région ainsi que sur internet par Skype. J’ai écrit un livre sur les outils de la guitare jazz. Je donne des cours à des amateurs passionnés de tous âges à travers la France. Je propose des vidéos de formations sur Youtube et je m’occupe de mon blog jazzetguitare.com.